Enjambe Charles
© Stéphane Trapier

Enjambe Charles


conception et scénographie Sophie Perez, Xavier Boussiron avec Françoise Klein, Sophie Lenoir, Stéphane Roger
afficher toute la distribution

durée 1h20

12 sept. - 29 sept., 20:30
salle Roland Topor

dimanche, 15:30
relâche les lundis


[PDF]> télécharger le dossier de presse

Plus le trou est profond, plus la matière monte.

Les artisans potiers de Vallauris défendent le précepte « plus le trou est profond, plus la matière monte ». Rudiment de l’art de la poterie. Et de la matière, il y en a partout sur le plateau de Enjambe Charles, spectacle avec chansons engagées, cascades esthétiques, masques d’ogres et de cacochymes dansants. Les artistes Sophie Perez et Xavier Boussiron enfilent les tubes du grand Charles, hommages secoués aux chansons d’Aznavour. Ils restituent leurs impressions après un dimanche passé à New York chez la sculptrice Louise Bourgeois. Ils créent une poupée ventriloque à l’effigie du grand crooner français, gloire nationale. Le journal Le Monde saluait en 2004, à la création de cet objet non répertoriable, « un théâtre insolent et libertaire, hargneux et joyeux, angoissé et extravagant. » Enjambe Charles mixe les rengaines et les émotions opposées, et l’objet inclassable devient une bombe dans le lieu public.

Scénographes, musiciens, alchimistes fous et poètes du trash, Sophie Perez et Xavier Boussiron ont réalisé Gombrowiczshow, Deux masques et la plume, Beaubourg-la-Reine, ou Bartabas tabasse. Au Rond-Point en 2011, avec Oncle Gourdin, la même Compagnie du Zerep déployait ses mauvais génies, erreurs de la nature, qui jouaient avec nos nerfs et nos mauvaises consciences comme des enfants incontrôlables. Cette saison, ils présentent également dans la grande salle Prélude à l'agonie. Ils inventent et mettent en scène des univers lascifs, explosifs, activement dangereux, où les monstres de foire du Freaks de Tod Browning jouent avec le feu près des bonbonnes de gaz. Pierre Notte

[À voir aussi : Prélude à l’agonie, un spectacle de Sophie Perez et Xavier Boussiron]

production Compagnie du Zerep, Centre Pompidou – Les Spectacles Vivants, Le Festin – Centre dramatique national d’Auvergne, Le Manège – Scène nationale / Maubeuge, Centre national de création et de diffusion culturelles / Châteauvallon, avec l’aide à la production dramatique de la Drac Île-de-France et le soutien du Centre national de danse contemporaine / Angers, la Compagnie du Zerep reçoit le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France, ministère de la Culture et de la Communication. Action financée par la Région Île-de-France.