Cabaret New Burlesque
© Stéphane Trapier

Cabaret New Burlesque


conception Kitty Hartl collaboration à la mise en scène Pierrick Sorin avec Julie Atlas Muz (en alternance avec), Peekaboo Pointe, Catherine D'Lish, Ulysse Klotz, Mimi Le Meaux, Dirty Martini, Kitten on the Keys, Roky Roulette
afficher toute la distribution

durée 1h25

[nouveau spectacle]  

10 oct. - 18 oct., 21:00
salle Renaud-Barrault

dimanche, 18:30
relâche le lundi 14 oct.


[PDF]> télécharger le dossier de presse

Chic ! Sauvage ! Sexy !

Cinq bombes, sauvages et felliniennes, monstres d’une beauté délurée, explosent les cadres et réinventent l’art du strip-tease. Mathieu Amalric les a célébrées dans son film Tournée. La presse mondiale a glorifié leurs performances : les créatures du Cabaret New Burlesque, en chair et en os, enflamment Paris. Cinq femmes rondes, sensuelles, attisent les désirs latents, redressent les drapeaux en berne, provoquent des éclats de rire et des émotions sensationnelles. Elles viennent de San Francisco, New York ou San Diego, se nomment Dirty Martini, Julie Atlas Muz, Mimi Le Meaux, Kitten on the Keys, Catherine D’Lish, Ulysse Klotz. Elles attendrissent, bouleversent. Rock, jazzy ou punk, chacune a son art et sa manière. Avec ou sans plumes, ukulélé ou paillettes en tourniquet sur les tétons.

Kitty Hartl, directrice artistique et manageuse du groupe, a voulu insuffler une nouvelle dimension et d’autres couleurs au Cabaret New Burlesque, l’exposer à de nouveaux risques. Elle a coopté l’univers singulier du plasticien Pierrick Sorin. Vidéaste, inventeur de dispositifs à illusions, l’artiste présentait ces dernières saisons au Rond-Point le spectacle-performance 22h13. Il bricolait des espaces savants grâce à des fonds bleus ou verts, créait des machines à rêves. Pierrick Sorin peut ériger des espaces impossibles pour des protagonistes invisibles : il risque ici d’envoyer les strip-teaseuses dans des fonds marins, de les faire danser sur les brûleurs d’une gazinière. À l’humanité débordante du Cabaret, il ajoute sa magie à la Méliès, ses astuces, ses effets spéciaux trafiqués à vue, qui font du plateau un champ d’images extraordinaires, un espace libre dévolu au merveilleux. Pierre Notte

production Les Visiteurs du Soir, coproduction anthéa – Antipolis Théâtre d’Antibes, Théâtre d’Arras – Scène conventionnée musique et théâtre, Les  Célestins - Théâtre de Lyon, Le Grand T Théâtre de Loire-Atlantique, TAP – Théâtre & Auditorium de Poitiers, Le Volcan – Scène nationale du Havre
spectacle créé le 1er octobre 2013 au Grand T à Nantes

France Inter Dailymotion Arte iTele Les Inrocks